Retour sur la présentation du schéma directeur 2020-2030 de la Métro le 14/11

31 Dec 2017

Le 14 novembre dernier Grenoble Alpes Metropole (GAM) a présenté le schéma directeur pour la prévention, la collecte et la valorisation des Déchets à horizon 2020-2030, suite à l'approbation du scénario dit "ambitieux" par ses instances représentatives.

 

L'équipe de GAM sous la direction de Georges Oudjaoudi et d'Eric Morbot était donc très fière de présenter ce plan qui, même s'il ne répond pas encore à toutes les attentes pour aller rapidement vers le zéro déchet, représente une avancée et une ambition significatives afin de diminuer les quantités de déchets produits tout en améliorant les modes de traitement de ces déchets (en clair : moins d'enfouissement, moins d'incinération, d'avantage de compostage et de recyclage).

Une centaine de personnes étaient présentes (citoyens, associations, élus).

 

"C'est un plan pionnier en France, très ambitieux" rappelera plusieurs fois Georges Oudjaoudi lors de la présentation détaillée, premier temps de cette réunion.

"Les habitants doivent changer leurs habitudes et adopter de nouveaux gestes."

"Il y a un changement de culture, de relation aux habitants de la Métro : l'intervention ne se limite plus à la rue mais va jusque dans la cuisine des habitants !"

"Il faut savoir qu'il y a aujourd'hui 35 à 40% de refus de tri dans la poubelle verte ! Nous sommes un de plus mauvais trieur sur le plan national."

 

La consultation en ligne préalable au choix du scénario a été, aux dires des représentant de la Métro, un vrai succès. Elle aurait même dépassé cœur de ville / cœur de métropole ! C'est une bonne nouvelle de voir que le sujet des déchets commence enfin à interpeler les habitants. Zero Waste Grenoble (ZWG) a participé activement à cette consultation. Notre plan D2R2  (pour que les Déchets de Demain Redeviennent des Ressources) aura sans doute permis d'influencer positivement les consultations en montrant à travers les 10 actions sélectionnées à la fois l'absolue nécessité du changement, qu'elles étaient les actions déjà mise en oeuvre avec succès dans d'autres territoires et dans quel ordre de priorité les engager.

 

Quels sont les principaux points à retenir du nouveau plan directeur 2020-2030 ?

 

Ce qu'apporte le nouveau plan :

Le poids de la Poubelle grise sera divisé par 2 (note : il n'est pas précisé quelle est l'année de référence, dommage), soit 25 000 tonnes de matières premières économisées chaque année.

2/3 des déchets seront recyclés (contre un peu plus de 50% aujourd'hui)

 

Les mesures :

- Promotion de l'achat en vrac, de la consigne du verre, du réemploi des objets usagés, de la collecte des textiles usagés, et poursuite de la sensibilisation face au gaspillage alimentaire

- Création de 7 nouvelles déchetteries

- Incitation à l'utilisation des couches lavables dans les collectivités

- Support accru aux citoyens engagés pour le compostage en pied d'immeuble

- Mise en place de la collecte séparée des déchets alimentaires pour tous

- D'avantages de points de collectes : 

       250  conteneurs verre

       14  conteneurs textile

       21 déchetteries dont 14 neuves ou rénovées

Création d'une "Police de l'environnement" et une nouvelle "brigade de propreté"

- La facturation en partie proportionnelle à la quantité de déchets générés, grace à la tarification incitative (TEOMI). Note : gardons à l'esprit que l'impact sera très limité. Ex : sur une taxe annuelle moyenne de 240€, la part incitative représente seule 40€)

- Et des outils de traitements optimisés

  • Nouveau site de méthanisation

  • Modernisation de l'usine d'incinération (objectif : 2024-2025)

  • Un centre de tri plus grand et mieux adapté que l'existant sera construit

 

Celà représente un investissement : 238 Millions d'euros sur la période concernée (dont 170 pour les 3 unités industrielles)

 

Evolution de la taxe des ordures ménagères :

2015 : 103€/hab

2030 : 95 à 135€/an/hab (suivant les quantités jetées)

 

La deuxième partie de la réunion a consisté en un échange de questions/réponses avec la salle.

 

Pour conclure les représentants de GAM on insisté sur le fait qu'ils comptent sur une mobilisation importante de tous les acteurs pour la réussite de ce plan (en particulier ZWG, on compte sur nous !)

 

La réunion s'est terminée par un pot convivial.

 

On aurait bien sûr espéré encore plus (par exemple que l'incinérateur passe de 3 fours à 1 four (et non à 2), que la tarification incitative soit plus impactante ou que comparaison soit faite avec une ville comme Besançon dont la performance sur la gestion des déchets fait de cette ville un exemple à suivre en France). 

 

Mais on peut déjà se satisfaire de toutes ces mesures. A nous de continuer à travailler en bonne intelligence avec la Métro, en soutenant les bonnes initiatives et en stimulant l'ambition lorsque celle ci n'est pas au niveau attendu.

 

Olivier de ZWG


 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now